mardi, 14 septembre 2010

Vert sur rouge, rien ne bouge

 

gaspachorouge.jpg

 

 

Le gaspacho et moi, c'est une histoire qui a commencé il y a bien longtemps, à peu-près à l'époque où j'apprenais (non sans une certaine difficulté et quelques antisèches habilement dissimulées)  à maîtriser les finasseries du passé simple en espagnol.

 

A cette époque, le gaspacho en brique d'un litre au rayon frais, ça n'existait juste pas, et si de cette soupe tu voulais, la faire toi-même tu devais. Ou te cogner un AR Paris-Madrid, ce qui n'était pas nécessairement plus aisé.

Le début de cette affection a été pour le moins fortuite, comme sa prolongation qui se sont faites à la faveur du père de ma meilleure cops. Ses origines étaient absolument et uniquement parisiennes, mais son gaspacho était objectivement muy bonito (nonobstant l'absence de benchmark).

 

Tropicana nous a apporté depuis, à nous les bobos (et autres minettes CSP+) une touche d'Amoldovar et de sousoupe à la tomate avec Alvalle.

Ah, Alvalle, c'est bien plus qu'un gaspacho, c'est l'urbanité, le cosmopolitisme européen et policé, c'est les cinq fruits et légumes quotidiens et la caution santé, et de façon plus triviale, un bon moyen de poser une entrée sympa sur sa table sans rien foutre. C'est bien simple, Alvalle est a ma porte de frigo ce que le pastis 51 est au bar PMU. Même MissCaca en boit et en redemande (une tradition familiale exigeant par ailleurs d'habituer les enfants aux épices arrache-gueule le plus précocement possible).


Un peu lasse du rouge et voulant varier les légumes et les plaisirs, errant sur mon cybermarket, je me suis laissée tenter par un gaspacho vert. C'est qu'il était également bio, ce qui a balayé tout net d'éventuelles réticences.

gaspachovert.jpg

 

Merci pour le packshot, de rien ça m'a fait plaisir.

Sur le facing tout y est mon bobo, pour te faire comprendre que si tu es une citadine soucieuse de becqueter easy des légumes tout en étant trendy et multiculturelle, il faut le mettre dans ton petit panier rouge prêté par ton Monop'. Notons qu'il est quand même très réussi, j'aurais pas fait mieux (et surtout nettement plus classe que le Alvalle, avec son "n°1 en Espagne" trop de la lose).

 

Je me suis donc virtuellement exécutée.

 

Et c'est parti pour le test organo :

- au visuel, c'est pas Dany Brillant. Un poil trop liquide par rapport au gaspacho traditionnel, qui doit être nettement plus épais et velouté. Là niveau consistance, on est plus proche de la soupe poireaux-pomme de terre moulinée de mamie, version bien diluée. 

gaspachovert2.jpg

- En bouche : pas si mauvais, puisque tu peux constater que MissCaca a tout bien lapé son verre. On sent vraiment le goût des légumes, et particulièrement le poivron, un goût dont je ne suis pas franchement fan. Absence totale d'épices, sel discret, donc  plutôt fadasse.

 

Au bilan : un gaspacho qui n'a rien d'un gaspacho, trop liquide et un manque cruel d'une pointe relevée. Fait la blague si tu es obsédé par les recommandations de l'OMS. On dira que c'est une bonne petite soupe verte et familiale in fine, qui change de l'ordinaire, sans plus.

 

 

------------

Ce billet est églement ma participation au défi de Virginie B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

10:59 Publié dans 4-heures, L'écologie de la 400 | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : gaspacho, bio, vert, soupe, daily monop, légumes, bobo | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

En fait pour Noel, tu veux un mixeur plongeant c'est ça ? Allez zou, au marché ! :)

Écrit par : electromenagere | mardi, 14 septembre 2010

je donne le mien, si ça intéresse!

Écrit par : 400 | mercredi, 15 septembre 2010

Suis pas très gaspacho. Ni rouge ni vert. Une soupe c'est chaud, je suis psychorigide de la soupe.

Écrit par : Océane | mardi, 14 septembre 2010

et le gaspacho chaud?

Écrit par : 400 | mercredi, 15 septembre 2010

J'avais lu "Avalle" ...
Le Gaspacho en TetraPak ne passera pas par moi ! jamás !

Écrit par : M1 | mardi, 14 septembre 2010

>M1,
ciel! un homme qui cuisine!

>Nath,
rattrapable :-)

>Day,
j'aime ce côté rustique chez toi ;-)
(en fait t'as trop regardé le film, petite?)

Écrit par : 400 | mercredi, 15 septembre 2010

figures toi que je n'ai jamais goûté le " rouge " ... ! Impardonnable ou encore rattrapable ?

Écrit par : the parisienne | mercredi, 15 septembre 2010

>Day,
ah mais la soupe à l'oignon, c'est une de mes madeleines. Quand j'étais gamine, qu'il était minuit en qu'on était encore à table pour cause de maxi grande bouffe familiale (qui avait commencée à 12h30 avec l'apéro...) il y avait toujours une mamie ou une tante pour se dévouer et mettre en route une soupe à l'oignon pour 20. C'était le bon temps, celui de la famille, quoi. Aujourd'hui on ouvre un tétra pak en solitaire devant la télé. Bah c'est clair qu'en 25 ans y'a eu comme qui dirait évolution sociologique devant le frigo. De mémoire y'a jamais eu rien d'animalier dans cette recette-là (à part une demie livre de beurre...)

>VGD75,
bizarre que ça plaise aux mômes non? C'est quand même assez relevé.

>Blonde,
c'est bien ce que j'ai cru comprendre avec le comm de VGD75. J'ai testé le concombre menthe juste, ça m'a pas emballée des masses...Je dois pas être verte du gaspach'

>Ginie,
le vert, bien entendu?

>Virginie,
bravo! une courageuse :-)

>Jules,
une recette personnelle?

Écrit par : 400 | mardi, 21 septembre 2010

j'aime pas le gaspacho... :D mais je surkiffe la soupe au chou... vivement cet hiver!!!

Écrit par : Daydreamer | mercredi, 15 septembre 2010

atta, je kiffe la soupe à l'oignon, aussi... mais pour les deux, c'est à une seule condition: que ce soit moi qui les fasse :) (sinon, les gens sont tordus, ils mettent des morceaux de cadavres d'animaux, dedans... genre, pour "donner du goût"... j't'en foutrais, moi...) (ah ouais, et le film, je l'ai vu UNE fois, au cinoche, quand il est sorti, ça m'a suffit, merci!)

Écrit par : Daydreamer | mercredi, 15 septembre 2010

ça m'a suffI (sans T, hein... mais bon, je suis pas instit... ;-)))

Écrit par : Daydreamer | mercredi, 15 septembre 2010

Avant (genre 3/4 ans), je le faisais de mes blanches mains. Maintenant, je suis Alvalle-addict. J'en ai même mangé ce soir (et le gnome, qui doit être de la même génération que Miss Caca, adore). Le pire est qu'en Espagne, il y en a des dizaines de différents et celui que j'ai testé (un truc appelé "Gazpacho gourmet" de chez Alvalle aussi) était vraiment pas mal.

Écrit par : VGD75 | mercredi, 15 septembre 2010

Aaaah le gassssspatcho andalousse... Tu sais qu'ils font plein de gasssepatcho chez Alvalle ? (concombre menthe, c'est bon)

Écrit par : Une blonde dans la ville | jeudi, 16 septembre 2010

Ma chienne démoule le même gaspacho quand elle mange trop de conneries...

Écrit par : Ginie et son paillasson | jeudi, 16 septembre 2010

je n'aime pas vraiment les soupes toutes prêtes...

Écrit par : Virginie B | vendredi, 17 septembre 2010

Et le gaspacho à la betterave ?

Écrit par : Jules | vendredi, 17 septembre 2010

je l'avais vu celui ci de plat déjà !

Écrit par : Virginie B | mardi, 21 septembre 2010

Alvalle est inimittable.... Si bon qu'il ne joue pas dans la catégorie plats industriels....Les Espagnols le disent : aussi bon que du fait maison...

Écrit par : Lucky Sophie | mardi, 21 septembre 2010

Alors si les espagnols le disent, il n'y a plus qu'à s'incliner!
(c'est vrai qu'il assure)

Écrit par : 400 | mardi, 21 septembre 2010

C'est quand même meilleur fait maison non...
Faudrait que je teste!

Écrit par : Val | mardi, 21 septembre 2010

Écrire un commentaire